Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

* * *

Date de créat° : 09-2005 
2 680 589  pages vues 
1 318 650 visiteurs uniques

Pour revenir à la page d'accueil....

 Fantômatiquement vôtre !          Boouuhoooouuu, je vais hanter votre estomac.....

 

 

 

 

Livre d'or à signer lors de votre passage !

 

Cliquez sur le livre pour mettre un com....

 

 

 

 

 

Vôôôtre grain de sel... SVP !    

Re-Cherche

Blog... dicton

 

 

" L'article du bloggeur est écrit, il faut le lire ! "  l'affaire étant engagée, il faut en accepter les suites...

 

 

Blog de plaisirs gourmands et gourmets !

 

 

 

 

 

Votez pour mon blog :

  

 
Droit de reproduction
Recettes, photos, dessins et textes sur ce site sont ma propriété. Ils sont protégés par un copyright réglementé. Pour les autres articles, la source est citée avec la permission de l'auteur.

 
4 octobre 2006 3 04 /10 /octobre /2006 21:00

Vitelotte

du latin vectis, pilon

La Vitelotte, originaire d'Amérique du Sud, de la Cordillère des Andes du Pérou et introduite en Europe en 1570 par des conquistadors espagnols,  est une pomme de terre d'oblong cylindrique tortueuse, à chair humide, ferme, mauve et peau pourpre quasi noire. Pendant des siècles, elle servira à l'alimentation d'animaux.
Dans l'histoire, elle reste la " nourisseuse " permettant de sauver des centaines hommes lorsque la disette affaiblissait l’économie.
 
Il paraît qu'elle était la pomme de terre préférée d'Alexandre Dumas !

La  Vitelotte est mondialement connue, nommée " Vitelotte noire ", " Négresse du Poitou ", " Truffe bleue ", " Truffe de Chine ",  " German black ", " Edgecote purple ", " Salad blue "...
Pas très commune sur les étals, car fragile aux virus et cultivée par peu exploitants français (Bretagne et Auvergne), ce tubercule est une variété tardive qui se récolte à fin septembre et se consomme jusqu'au mois de mai.
Sa texture est assez farineuse, ses qualités gustatives d'une saveur fine frôlent un léger goût sucré de châtaigne, voire de noisette si préparée en frites ou chips,... savoureuse cuite à l’étouffée.

La Vitelotte (all blue) amène une touche colorée aux plats. Il faut avouer que des chips mauves, une purée violette dans une assiette... ça illumine ! Plaisir des yeux...

Un inconvénient de taille, c'est que comme la betterave, elle colore tout ce qu'elle touche.... attention aux mains ! ! !  Un colorant mauve, violet naturel, mais aussi une eau verte à la cuisson....

Cuisson à la vapeur : recommandée avec association à d'autres légumes (ex. : pommes de terre).
Cuisson non pelée : une peau fine et adhérente, difficile à enlever.
Friture : brossez les vitelottes puis tranchez-en de fines lamelles dans le sens de la largeur. Plongez-les dans de l'eau froide (pour éviter qu'elles noircissent) et épongez-les. Chauffer l'huile à 150 °. Faites cuire les chips dans un premier bain pendant 2 mn. Finissez la cuisson dans une friture à 170°C pendant 1 mn. Égouttez. Déposez sur un papier absorbant. Salez et poivrez.
Pour préserver sa belle couleur, préférez une cuisson à la vapeur ou à l'eau.


Ressources diverses dont
http://www.tela-botanica.org

  Photo : cuisine.notrefamille.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Patou 17/01/2009 22:48

super étrange cette couleur pour des patates !

camera surveillance 15/01/2009 10:30

Blog interessant ! Je vous fait passer un site qui propose de l'equipement de video surveillance et du materiel de securite et a prix discount bonne continuation.

sieglind la dragonne 11/12/2008 08:32

Pas très commune ? T'es modeste, j'en vois quasiment jamais (et alors c'est au prix de la truffe ici presque hé, hé)Bécots et bonne journée Sissi

Fredo cuisto 08/12/2008 15:16

j'aime ben venir dans ta cuisine, c'est toujours très instructifjolie couleur pour la table, mais pas super en goûtF.

Bool 08/12/2008 12:56

Je n'en ai jamais mangé mais c'est vrai que dans un plat, ça donne de l'allure et de la couleur !Gros bisous Sissi,Bool