Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

* * *

Date de créat° : 09-2005 
2 680 589  pages vues 
1 318 650 visiteurs uniques

Pour revenir à la page d'accueil....

 Fantômatiquement vôtre !          Boouuhoooouuu, je vais hanter votre estomac.....

 

 

 

 

Livre d'or à signer lors de votre passage !

 

Cliquez sur le livre pour mettre un com....

 

 

 

 

 

Vôôôtre grain de sel... SVP !    

Re-Cherche

Blog... dicton

 

 

" L'article du bloggeur est écrit, il faut le lire ! "  l'affaire étant engagée, il faut en accepter les suites...

 

 

Blog de plaisirs gourmands et gourmets !

 

 

 

 

 

Votez pour mon blog :

  

 
Droit de reproduction
Recettes, photos, dessins et textes sur ce site sont ma propriété. Ils sont protégés par un copyright réglementé. Pour les autres articles, la source est citée avec la permission de l'auteur.

 
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 00:00

Vertus étranges et mystérieuses des plantes...

le jardin de l'insolite... symbole de bien-être  

 

Acné : Coupez des tomates en fines tranches, appliquez-les 15 mn sur les boutons, matin et soir, puis lavez et rincez votre visage. Le lendemain, même manipulation mais avec des feuilles d'oseille froissées. Les boutons doivent régresser en quelques jours.

Amincissant : Un p'tit jus sympa à utiliser au mieux. Mixez 1 concombre, 2 gousses d'ail, 2 branches de céleri, 1 verre de jus de tomates, 1 p'tite branche de persil et 1 verre d'eau très fraîche (voir fringales).

Banane : De l'énergie pure en un seul fruit.

Bronchite : Recouvrez de sucre en poudre de fines rondelles de navet et de radis noir. Laissez macérer un bonne journée et buvez le jus (1 cuillère par heure).

Camomille : Plante à propriétés multiples légèrement amère, elle a une action antispasmodique, antiseptique et anti-inflammatoire. En usage interne, elle permet de lutter contre les brûlures d'estomac, les ballonements et les spasmes intestinaux. Elle favorise la cicatrisation des lésions ulcèreuses gastriques ou intestinales et calme l'anxiété.

Chevilles enflées : Faites une décoction avc du lierre de lierre grimpant lawwaya.  Laisser bouillir pendant 10 mn, 100 gr de feuilles dans 1 litre d'eau. Puis appliquer avec des compresses sur les chevilles boursoufflées.

Concombre : Connu pour ses qualités diurétiques. Il redonne sa beauté à la peau en éliminant les déchets et toxines accumulées dans l'organisme. Riche en potassium, en phosphore, il enrichit aussi les ongles et les cheveux.

Constipation :
- Un jus de fruit purifiant... 2 pommes, 1 poire, 1 cuillère à soupe de jus de citron et un p'tit morceau de gingembre (ou poudre). Mixez le tout. À boire tous les jours ou les deux jours. Faites une p'tite cure.
- Après la cuisson de vos moules, filtrez le jus. Buvez-en quelques verres.
- Sinon, mangez des pruneaux.

Coudes ou talons rapeux : Quand vous utilisez un citron pour faire un jus, gardez une moitié utilisée et frottez vos coudes, vos talons. Rincez après quelques minutes.

Dents blanches : Faites un bain de bouche tous les matins avec un jus de citron jaune (attention, pour des dents saines et sans tartre). 

Digestion : Voir Gargarismes et bains de bouche. 

Digestion difficile : En cure régulière (une semaine tous les trois mois), mangez matin et soir des papayes et des pamplemousses pour éliminer les toxines de l'organisme.

Enrouement : Faites cuire des pommes reinettes (blanches de préférence) dans un peu d'eau. Pressez-les dans un linge pour extraire le jus et sucrez. Faites des gargarismes plusieurs fois par jour (à utiliser pour la digestion et les douleurs de règles).

Epinards : Avec du jus de tomate ou de carotte doperont d'énergie pour votre corps.

Fatigue : Pour vous requinquez... un jus de délire : 2 pommes, 1 banane, 100 gr de fraises,  de framboises ou 1 kiwi, 1/2 yaourt nature, 1 cuillère à café de jus de citron. Mixez le tout et saupoudrez de quelques pincées de cannelle. À boire lentement ! 
Sinon, 250 gr de framboises par semaine vous octroit une bonne énergie.

Fièvre/Rhume : Mixez 2 citrons non traités, lavés et coupés en morceaux (avec la peau) avec un peu d'eau. Ajoutez  5 cuillières à soupe de miel et de l'eau pour obtenir 2 litres de boisson. Filtrez le tout.  boire toute la journée.  La pulpe et l'écorce du citron possèdent une action fébrifuge notoire. 

Framboises : Aident à lutter contre la fatigue.

Lutte contre les fringales : À boire lentement quand l'envie de sucre, de grignotage se font pressants. Mixez 1 concombre, 1 p'tite betterave, 1 poivron rouge, 1 carotte, 1 branche de persil, 250 ml de jus de tomates, 1 bouquet de brocoli. Rajoutez 1 ou 2 verre(s) d'eau pure. À garder à portée de main dans le frigo ! (voir aussi Amincissant)

Gargarismes et bains de bouche : Versez 1/4 d'eau bouillante sur 2 cuillères à café de fleurs sechées de camomille. Laissez infuser pendant 10 mn en couvrant. Filtrez et buvez 2 à 3 tasses par jour.

Haleine : À la fin du repas, offrez un grain de café et pour le rendre plus agréable, enrobez-le de chocolat à vos convives.

Hématome : Sur la bosse, appliquez fortement une grosse pièce de monnaie (utilisez éventuellement un foulard pour maintenir serré). Si aucun résultat, appliquez alors, un cataplasme de persil et beurre ou une bonne tranche de viande rouge crue.

Hoquet : Mâchez une feuille d'estragon.

Inflammation de la muqueuse gastrique : Buvez à jeûn une grande tasse d'infusion de camomille. Allongez vous pendant 10 mn sur chaque côté : sur le dos, le côté gauche puis sur le ventre et enfin le côté droit. 

Intestins : Mixez 2 pommes avec un jus d'épinards et 1 verre d'eau. Nettoyage bio de vos intestins ! Pommes et jus de dattes ou figues : stimulation du colon ; les prunes ou pruneaux  : contractions intestinales...

Irrabilité : Infusez 50 gr de fleurs de lavande dans un litre d'eau pendant 5 mn. Buvez 3 à 4 tasses par jour dont une avant d'aller vous coucher pour vous détendre et trouver plus facilement le sommeil.

Jambes lourdes : Une cure de cassis, matin et soir, un mois sur trois, améliore nettement la circulation.

Kiwi : Un fruit très riches en vitamine C. À consommer à la p'tite cuillère, 1 tous les matins.  

Migraine : Préparez une compresse de vinaigre, posez-la sur votre front et maintenez-la avec le linge serré. Restez allongé. Répétez l'opération toutes les 15 mn jusqu'à que la douleur passe. 

Nausées :
- Coupez un citron jaune en 2 et pressez-le au-dessus de votre bouche. Avalez le jus (actif même pour les femmes enceintes).
- Avalez 1 cuillère à café de miel liquide.

Ongles blanchis : Trempez vos doigts dans un jus de citron frais avec un goutte de produit vaisselle liquide et un peu d'eau chaude, pendant quelques minutes, puis rincez-les. Renouvellez l'opération plusieurs fois.

Ongles cassants : Trempez vos doigts dans un jus de citron frais pendant quelques minutes, puis laissez sécher à l'air libre sans rincer. Renouveller cette opération plusieurs fois par mois.

Peau agréable : Prennez un abricot mur, écrasez-le à la fourchette dans un bol, puis badigeonnez votre visage avec (comme un masque de beauté). Laisssez quelques minutes et rincez ! Votre peau retrouve un peu de souplesse et elle est plus agréable.

Contre la Peau sèche : Mixez 1 grande carotte pelée, 250 gr concombre, 300 gr de jus de tomate. À consommer de suite.

Rafraîchissement : Quand vous préparez un concombre, gardez les extrémités (que normalement vous n'employez pas). Mettez ces deux bouts au frigo et utilisez-les en les passant sur votre visage le matin à l'ouverture du frigo pour le petit déj' et le soir. À chaque fois, enlevez la fine tranche qui s'est durcie au froid.

Raisin : Le jus de raisin est riche en sucre et fer. Ils vont directemnet vers le foie, le centre de l'énergie du corps. 

Régénération : Jus à boire 2 à 3 fois par jour jusqu'à amélioration de l'état. 100 gr de fraises, 200 gr d'ananas, 2 yaourts nature, 1 verre de jus d'orange, 1 cuillère à café de miel, 1 verre d'eau minérale. Mixez le tout.

Règles douloureuses : Voir Gargarismes et bains de bouche. (À éviter thé, café, sel, sucre, farine blanche, sodas, alcool,...) 
Et aussi jus calmants : - Mixez 1/2 concombre, 10 radis, 1 p'tite betterave, 1 verre d'eau minérale, 250 ml de jus de tomate. Bien mélangez et buvez immédiatement. - Mixez 1 yaourt nature, 1 banane, 150 gr d'ananas, 1 p'tite grappe de raisin, rajoutez quelques feuilles de menthe fraîche. Buvez. (À éviter thé, café, sel, sucre, farine blanche, sodas, alcool,...)

Rhumatismes : Mangez des fraises ! 
Douleurs rhumatismales : Mélangez 50 gr de fleurs séchées et hachées de camomille à 1/2 litre d'huile d'olive. Laissez au soleil pendant 10 jours et filtrez (à utiliser en friction). 
 

Stress : Faites une décoction avec une grosse poignée de pétales de coquelicots. Mettez-la au frigo. Buvez un 1/2 verre en cas de stress, plusieurs fois par jour si nécessaire. À l'heure de votre bain, ajoutez à l'eau une décoction de tilleul ou de verveine.

Toux : Faites bien cuire 2 ou 3 poireaux, réduisez-les en purée, ajoutez 2 cuillères à café de miel. Mélangez le tout pour que ça devienne homogène. Prenez-en au moment des quintes.

Verrues : Appliquez sur la verrue de la bave de limace (on en trouve dans les jardins), répétez plusieurs jours l'opération... et la verrue disparaîtra...(et perso, elle n'est jamais revenue au bout de 35 ans ! )

Ce n'est pas fini ...!

 

Pour votre information, " mes recettes de Grand-mère " affichant une prévention ou une médecine douce, n'entendent pas se substituer à la médecine conventionnelle et déclinant toute responsabilité quant à leurs usages.

Repost 0
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 22:26

Gélatine (feuilles de) : Utilisées en cuisine pour épaissir une crème, un sirop,...

Glacer : Utilisation du fond de cuisson pour arroser votre viande et autres... glaçage au sucre, au sirop, à la gelée et éventuellement pour un gâteau... au chocolat.

Gonfler : Faire gonfler la semoule ou le riz à faible température pour qu'ils soient plus digestibles.

Griller : Faire cuire à feu vif sur un barbecue, au four (position grill),...

Habiller : Plumer, vider, flamber, nettoyer... préparation d'une volaille ou un gibier.

Hacher : Couper finement des aliments avec un instrument très tranchant (ciseaux, couteau, hachoir,...).

Imbiber : Parfumer et attendrir un gâteau avec un sirop mêlé d'alcool.

Infuser :

- Rajouter un ingrédient dans un liquide bouillant pour le parfumer.
- Verser sur une plante, herbe de l'eau bouillante ou laisser une plante dans de l'eau bouillante pour que ses principes actifs ou aromatisants se dégagent (café, thé, tisane,...)

Jardinière : Mélange de légumes coupés en bâtonnets.

Jeroboam : Bouteille contenant 3 l.

Julienne : Lanières ou bâtonnets plus ou moins gros, mais réguliers de légumes, viandes, truffes,... en accompagnement ou formation de plats.

Lactose : Sucre du lait.

Larder : Envelopper une une viande d'une bande de lard pour éviter son déssechement et la garder moelleuse à la cuisson.

Lèchefrite : Ustensile rectangulaire en fer (dans un four), servant à recueillir le jus des rôtis.

Lever : Enlever les arêtes d'un filet d'un poisson.

Levure de boulanger  : Se présente souvent sous forme de cube et se trouve au rayon frais. Nommée levure vivante car elle est juste endormie par le froid.

Lier : Epaissir une sauce en incorporant un liant (beurre, crème, farine, farine de maïs, fécule, oeuf, sang.,...)

Lustrer : Nappage d'un aliment avec un pinceau de beurre clarifié, de gelée pour donner un aspect brillant.

Luter : Clore hermétiquement le couvercle d'un récipient en le collant avec un cordon de pâte (farine et eau).

Macédoine  : Mélange de légumes ou de fruits.

Macérer : Mettre des fruits à tremper dans de l'alcool ou la viande dans de la marinade, pour qu'ils soient bien imbibés et s'en parfument. 

Magnum : Bouteille contenant 1,5 l. 

Manchonner : Dégager l'extrémité d'un os pour la présentation, on peut le garnir d'une papillote (comme pour une couronne d'agneau).

Manier : Travailler vigoureusement un mélange de beurre et de farine afin d'obtenir une pâte homogène.

Mariner : Mettre et faire macérer dans une marinade.

Marquer : Préparer un aliment avant la cuisson.

Masquer : Recouvrir d'une légere couche de crème ou de sauce, un entremets ou un plat cuisiné. 

Matelote : Poisson cuit dans du vin.

Mathusalem : Bouteille contenant 6 l.

Matignon : Mirepoix de légumes revenu à l'huile d'olive. A utiliser en lit pour déposer poisson ou viande,... sur une assiette ou plat de service.

Mignonnette :

- Poivre concassé.

- P'tit ustensile (cuillère ou verrine mignonnette) pour amuse-gueules.

- Bouteille contenant 20 cl (utilisée en Champagne).

Mijoter : Cuisson douce à feu léger.

Mirepoix : Petits dés (1 cm de côté) de légumes, de fruits,...

Monder : Ôter la peau d'un légume ou d'un fruit. Cela peut se réaliser avec les doigts ou un couteau. Dans certains cas, il faut laisser tremper préalablement le fruit ou le légume dans l'eau froide (amandes, cerneaux de noix). Pour la tomate ou la pêche, faire une croix en surface à l'opposé de l'attache avec la pointe d'un couteau et tremper très rapidement le fruit dans l'eau bouillante et le refroidir à l'eau glacée. La peau sera facile à enlever et la chair n'aura pas eu le temps de cuire. Pour les poivrons, monder au four.

Monter  : Fouetter énergiquement pour obtenir une fermeté (blancs en neige, mayonnaise,...).

Monter au beurre : Incorporer au fouet des morceaux de beurre froid dans une sauce ou un liquide en ébullition. Cela adoucit et apporte de l'onctuosité à la préparation. Attention, la sauce ne doit plus bouillir car elle est instable.

Monter en pâtisserie : Battre à l'aide d'un fouet afin de rendre un aliment (crème,...) mousseux.

Monter une mayonnaise, une vinaigrette : Battre au fouet en versant doucement un liquide (huile,...) pour obtenir une consistance.

Mortifier : Laisser vieillir, rassir. S'applique surtout au gibier (faisander). 

Mouiller : Ajouter un liquide à un aliment avant de le cuire ou en cours de cuisson.

Nabuchodonosor : Bouteille contenant 15 l.  

Napper : Recouvrir d'une sauce, de gelée, de crème, de chocolat ou fondant, un entremets ou un plat cuisiné pour la finition.

Panacher : Mélange de plusieurs ingrédients de même nature (haricots, tomates,...) de couleur, de goûts différents.

Paner : Enrober de mie de pain ou chapelure l'aliment à cuire. 

Paner à l'anglaise : Rouler la viande ou le poisson, éventuellement applati, dans la farine, secouer pour enlever le surplus. La passer dans un oeuf battu avec un filet d'huile, puis dans la chapelure en pressant légèrement (dans cet ordre pour que chaque élément puisse coller à l'autre). Faire cuire sans attendre à feu modéré.

Paner au beurre : Avec un pinceau, badigeonner du beurre fondu sur l'aliment à cuire, puis recouvrir de mie de pain tamisée ou de chapelure.

Paner à la Milanaise : Comme " Paner à l'Anglaise ", à part...  ajouter à la chapelure un tiers de son volume de parmesan râpé. 

Paner à la moutarde : Rouler la viande dans la moutarde, enlever le surplus. La passer dans  la chapelure en pressant légèrement. Faire cuire sans attendre à feu modéré.

Papillote : Aliment enrobé d'une feuille de végétale (feuille de bananier,...), d'alu, cuit au four ou sur des braises.

Parer : Enlever tous les nerfs, la graisse ainsi que des parties inutiles qui ne se mangent pas ou nuisent à l'aspect de l'aliment avec un couteau tranchant et pointu.

Passer : Ecraser ou tamiser des fruits ou légumes à travers une fine passoire.

Paupiette  : Fine tranche de viande farcie et roulée avant cuisson.

PaysannePréparation cuite avec un corps gras, de petits oignons et de lardons.

Peler à vif : Retirer la peau (ainsi que les parties blanches) de certains agrumes jusqu'à ce que la chair apparaisse.

Pese-citron : Sorte de petit thermomètre qui sert à indiquer la teneur en sucre d'un sirop. 

Pilaf : Riz blondi dans un corps gras avant de recevoir sa mesure d'eau.

Piler : Réduire des produits en poudre à l'aide d'un pilon ou autre support.

Piquer :  Pratiquer de petites incisions pour introduire des lamelles d'ail, des lardons,... dans la chair de l'aliment.

Piquer un oignon : Clous de girofle enfoncés dans un oignon épluché avant la cuisson du bouillon. On peut aussi accrocher une feuille de laurier. Très pratique pour les récupérer en fin de cuisson. 

Pluche : Bouts des tiges d'arômates (cerfeuil, estragon, persil...).

Pocher : Plonger et laisser cuire dans un liquide (court-bouillon, lait, sirop, vin,...) qui est à une température légèrement inférieure à celle de l'ébullition. A utiliser pour les oeufs (avec une goutte de vinaigre), les poissons (une rondelle de citron) et même les fruits.

Poissonnière : Ustensile de cuisson pour faire cuire au court-bouillon des poissons sans les briser (une grille avec des anses).

Poivrer : Assaisonnement qui compléte le salage. Souvent en fin de certaines cuissons très chaudes), car le poivre peut brûler et devenir amer.

Pousser : Gonfler sous l'action de la levure, de la bière (brioches, gâteaux, etc...).

Quatre-épices : Mélange d'épices généralement composé de poivre blanc, de girofle moulue, de gingembre et de muscade râpée, majoritairement utilisé pour parfumer les ragoûts, civets, terrines et plats de gibiers (sa composition peut varier).

Rabattre : Replier une pâte plusieurs fois sur elle-même.

Râble : Morceau gourmet du lapin, partie inférieure et charnue du dos du lapin où se situe côtes et rognons. 

Rafraîchir : Passer les aliments cuits sous l'eau froide pour arrêter la cuisson.

Raidir : Faire passer très rapidement à feu vif une pièce de viande ou de poisson dans une poêle sans faire cuire.

Rectifier : Modifier, corriger l'assaisonnement d'un plat en cours de cuisson.

Réduire : Faire chauffer un liquide pour le faire diminuer par évaporation. Plus le liquide est réduit, plus sa consistance devient épaisse et concentrée en goût.

Réduire à sec : Faire chauffer un liquide jusqu'à ce qu'il n'y ait plus aucune trace de liquide dans la casserole, sans pour autant laisser brûler la réduction.

Réserver : Laisser en attente une partie des aliments au cours de la préparation ou de la cuisson, pour les utiliser ultérieurement.

Rissoler : Griller/poêler, saisir dans une matière grasse à feu vif, pour colorer/dorer l'aliment.

Rôtir : Cuire dans un four ou une rôtissoire.

Roussir : Griller/poêler à feu vif pour obtenir une couleur rousse.

Roux : Mélange de beurre et de farine chaufés afin d'obtenir une coloration (roux blanc, roux roux, roux brun) S'utilise pour la préparation de la béchamel.

Sabayon : Crème mousseuse à base de jaunes d'oeufs, de sucre et de vin ou d'alcool.

Saisir : Colorer un aliment à feu vif sans le cuire. On saisit une tranche de viande rouge comme un tournedos, sur chaque face. Cela emprisonne le sang et empêche la viande de se déshydrater pendant la cuisson (surtout ne pas saler la viande avant, le sel absorbe le sang).

Salmanazar : Bouteille contenant 9 l.

Saumure : préparation à base d'eau, de sel et d'herbes,... utilisée pour la conservation d'aliments.

Sauter : Faire dorer à découvert dans une matière grasse.

Sirop : En fonction de l'usage, les quantités varient. Faites bouillir l'eau avec le sucre jusqu'à l'obtention de la consistance souhaitée :

- Sirop léger : 3 mesures d'eau pour 1 de sucre. A utiliser en pâtisserie, à appliquer au pinceau pour humidifier un gâteau ou changer sa texture,...

- Sirop moyen :  2 mesures d'eau pour 1 de sucre. Pour sucrer les boissons, tel que thés glacés, cocktails,...

- Sirop épais : 1 mesure d'eau pour 1 de sucre. A utiliser pour confire légumes, fruits,...

Sucs : Partie caramélisée qui se dépose au fond d'une poêle ou d'une casserole après cuisson de l'aliment.

Suer : Cuire sans eau, à feu doux et à couvert, des légumes ou des viandes. Leur eau s'évapore en les cuisant à condition de les remuer souvent. Ils retiennent leur jus et leurs saveurs. Se fait souvent à sec ou avec un corps gras.

Suer à blanc : lire " Suer "... servir les légumes dès qu'ils sont cuits.

Suer à brun : lire " Suer "... laisser les légumes prendre un peu de couleur.

Tomber : Cuire doucement dans un peu de graisse (de canard ou d'oie) sans laisser dorer.

Tremper : Laissez macérer des aliments comme des fruits ou légumes secs pendant quelques heures ou une nuit dans de l'eau froide.

Triple-crème : Fromage enrichi en crème fraîche, qui contient au moins 75% de MG (matières grasses) par rapport à l'extrait sec.

Trousser : Inciser l'arrière des flancs d'une volaille pour bloquer l'extrémité des pattes.

Cuisson à la Vapeur : Cuire sans contact dans de l'eau bouillante des aliments placés dans un panier au dessus.

Vide-pommes : Ustensile pratique pour retirer le coeur d'un pomme sans l'abîmer, il suffit de l'enfoncer et de faire une rotation. S'utilise pour tous les fruits à pépins. 

Vider : Retirer les viscères d'un gibier, d'un poisson, d'une volaille avant la cuisson.

Zeste : Partie de l'écorce d'un agrume que l'on coupe très finement, zest ou zeste de citron , d'orange, de mandarine,... d'agrumes.

Zester : Prélever de petits rubans d'écorce sur un agrume à l'aide d'un zesteur.

Et ce n'est que le début...! La liste se rallonge au fil du temps ! 

Repost 0
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 22:26

Abaisser une pâte : Étaler au rouleau à pâtisserie, une boule de pâte pour former une couche plate de l'épaisseur voulue, qui se nomme " abaisse ".

Abricoter : Recouvrir un dessert d'une petite couche de confiture ou de gelée.

Acidifier : Incorporer du vinaigre ou jus de citron pour améliorer le goût et/ou empêcher un plat de noircir.

Aplatir : Battre une tranche de viande pour diminuer l'épaisseur à l'aide d'un maillet en bois avec des pointes en losange.

Appareil : Préparation, mélange.

Aspic : Entrée ou dessert froids moulés par de la gélatine.

Bain-marie : Maintenance au chaud ou cuisson (pochage,...) : plat avec aliments placé dans un autre récipient plus large est rempli d'eau. Peut s'utiliser sur un feu, au four,...

Balthazar : Bouteille contenant 12 l.

Barder : Entourer ou envelopper une pièce de viande d'une barde et l'attacher pour éviter le déssechement et que la viande garde son moëlleux.  

 

Barde : Fine tranche de lard gras ou de poitrine fumée dont on entoure les viande (rôtis, tournedos,...), les volailles (grives, cailles,...), le gibier, poissons,...

Battre : Mélanger énergiquement des ingrédients avec une fourchette, un fouet,...

Beurre manié : Beurre légèrement ramolli et mélangé avec de la farine (voir manier).

Beurre en pommade : Beurre ramolli et travaillé jusqu'à obtention d'une pommade.

Beurrer : Enduire un récipient de beurre, de corps gras afin que les aliments ne collent pas.

Blanchir : Opération consistant à plonger un aliment dans de l'eau froide (sauf pour les légumes, eau chaude) et les sortir dès l'ébullition. Dans certains cas, l'ébullition sera maintenue pendant quelques mn :
- pour enlever l'excès de sel (petits lardons) ;
- de raffermir et d'épurer certaines viandes (blanquette ou ris de veau,...) ;
- de supprimer l'âcreté de certains fruits et légumes (choux, endive, laitue...) ;
- de faire une pré-cuisson de certains aliments (champignons,...)

- Blanchir, c'est aussi travailler des jaunes d'œufs avec du sucre jusqu'à l'obtention d'un mélange mousseux et presque blanc.

Blondir : Faire revenir légèrement des ingrédients dans une matière grasse (beurre, huile,...) afin d'obtenir une coloration blonde.

Bouillon : Liquide de cuisson de légumes, viandes, volailles. A utiliser pour la préparation de sauce. Existe en cubes à faire fondre dans de l'eau.

Bouteille : Contenant. En général, bouteille de vin : 75cl ; bouteille d'eau plate : 1.5 l,... 

Bouquet garni : Branche de thym, feuilles de laurier, branche de persil. Le tout est ficelé. En fonction des régions et de votre goût, d'autres herbes peuvent être ajoutées.

Braiser : Cuisson longue, à feu doux, d'aliments dans un récipient fermé (braisière, casserole à couvercle, faitout,...) avec un peu de liquide et des arômates.

Brider : " Coudre et lier " les membres d'une volaille, en les traversant d'une ficelle, à l'aide d'une grosse aiguille.

Brunoise : Très petits dés (1/2 cm de côté) de légumes destinés à garnir un potage ou à décorer un plat. 

Canneler : Pour des pommes gaufrettes, concombre, carottes. Utilisez un couteau à canneler (voir article), objet utile pour découper légumes crus ou cuits et donner à ces garnitures des jolies formes.

Chablonner : Enduire avec d'un pinceau, un biscuit, une génoise,... d'une couche de chocolat, pour pas coller au plat de service ou pour d'éviter au biscuit imbibé de sirop, de se casser.

Chapelure : Mie de pain, biscotte séchées et en poudre.

En chemise : Surtout pour l'ail, déshabillez-le... pelez en laissant la peau la plus près de la chair.

Chemiser : Habiller un récipient (moule, plat à gâteau,...) d'un film sulfurisé, de papier de cuisson, mais aussi de caramel, gelée, glace,... en son fond et/ou contour, pour éviter l'attachement du plat et en faciliter son démoulage.

Chinois : Passoire métallique à fond pointu pour filtrer du liquide.

Chiffonade : Se prépare en roulant des feuilles de salade, d'endives (par exemple) avant de les couper en fines lanières.

Chocolat à croquer : 65 % de cacao, pour les mousses, les crèmes.

Chocolat de couverture : 43 % de cacao minimum, s'utilise pour le glaçage. C'est grâce à sa proportion importante en beurre de cacao, il deveint liquide dès 32°. 

Chocolat de ménage (ou à cuire) : 30 % de cacao minimum. Convient pour les brownies, génoises,...permet la réalisation de copeaux pour la décoration (car il est épais et souple).

Chocolat fin : 43 à 48 % de cacao. Extrafin, bitter, sufin, amer et supérieur, ces catégories sont adaptées aux préparations mi-cuites : ganache, sauce au chocolat crèmes pâtissières ou fouttées.

Chocolat noir : entre 35 et 42 % de cacao.

Ciseler : Découper des feuilles d'aromates à l'aide de ciseaux de cuisine (persil, ciboulette, coriandre,...)

Cloûter : Piquer dans de la viande, poisson, etc... des clous de girofle, de petits bâtonnets de  truffes, etc...

Concasser : Casser, couper, hacher grossièrement et irrégulièrement des têtes, carapaces, arêtes de poison, carcasse de volailles, poivre,...

Contiser : Faire de petites incisions à cru, sur de la viande, poisson, etc... pour y introduire des lamelles de fromage, truffes, lard, ail...

Corail : Partie de l'estomac, de couleur rouge orangé, des crevettes, langoustes, homards, Saint Jacques, crabe,...

Court-bouillon : Liquide aromatisé utilisé pour des cuissons (crustacés, poissons,...). Sa base peut se composer de vinaigre, de vin blanc, de légumes et/ou aromates. 

Couteau à canneler : Pour l'utiliser, tournez à chaque fois votre légume cru ou cuit de 90 °. Impossible de réaliser des pommes gaufrettes sans !

Couteau à julienne : Avec ces 4 petis trous, il pemet de couper en julienne (voir article) l'écorce de citrons ou oranges qui une fois blanchie, deviendra une garniture.

Couverture : Enrobage (très employé en pâtisserie et confiserie pour les bonbons) de chocolat, moins sucré que d'ordinaire, forcé en beurre de cacao.

Crépinette :
- Sorte de membrane graisseuse et transparente qui sert à envelopper des aliments ; 
- pavé de chair à saucisses (avec un peu de persil sur le dessus) entourée d'un voile graisseux (qui peut accompagné les huîtres, par exemple).  

Cuire à blanc : Cuire sans faire colorer/dorer. Cuire une pâte à tarte vide de garniture mais avec des poids (billes, chaîne de cuisson, haricots secs,...) afin qu'elle ne gonfle.

Cuire à l'étouffée : Cuisson des aliments en vase clos avec très peu de liquide

Cuillère parisienne : De différentes tailles, pour faire des boules de melon, de pommes de terre,... juste en l'enfoncant et la tournant dans la chair.

Décoction : Faire bouillir et infuser des plantes dans un liquide afin d'en retirer les principes actifs.

Déglacer : Opération constituant à ajouter du liquide au fond de cuissson pour en dissoudre les sucs et obtenir une sauce (que l'on peut faire réduire en continuant la cuisson pour que l'eau s'évapore et que la sauce soit plus épaisse).

Dégorger : Tremper un aliment dans de l'eau pour enlever du sang ou des impuretés.

Délayer : Dissoudre dans un liquide.

Demi-bouteille : Contenant. En général, ½ bouteille de vin, champagne : 37.5 cl, ½ bouteille d'eau : 50 cl.

Dérober : Enlever la peau d'un légume.

Dessècher : Laisser une préparation à la chaleur afin que de l'humidité s'évapore.

Détendre : Fluidifier une préparation en ajoutant du liquide.

Détremper : Mélanger à la main... la farine et l'eau, le lait ou les oeufs.

Douille : Embout s'adaptant aux poches pâtissières pour créer des décors ou remplir des corps creux d’une préparation. Il existe differentes douilles en fonction de l'effet choisi : douille à bûches, douille cannelée, douille à roses,...

Dorer
:
Badigeonner, étendre la dorure au pinceau (sur bouchées, croissants, gâteaux,...).

Dorure : Oeufs entiers battus additionnés d'une goutte d'eau ou de lait, peut se faire aussi avec deux jaunes d'oeufs ou deux jaunes et un blanc, voire avec simplement que du lait appliqué au pinceau. 

Double-crème : Fromage enrichi en crème fraîche, qui contient au moins 60 % de MG (matières grasses) par rapport à l'extrait sec.

Duxelle : Hachis de champignons, d'échalotes et de persil avec un assaisonnement sel et poivre, utilisée comme farce ou comme un composant de farce pour certaines viandes et poissons. L'origine remonte aux cuisines du marquis d'Uxelles tenues par le célèbre "La Varenne", auteur en 1651 du livre" Cuisinier français" marquant un renouvellement de l'art culinaire français.

Ébarber : Enlever les arêtes, les barbes, les nageoires et raccourcir la queue d'un poisson avant cuisson.

Ébouillanter : Plonger brièvement un aliment dans l'eau bouillante.

Écaler : Enlever la coquille d'un oeuf.

Écailler : Enlever les écailles d'un poisson à l'aide d'un instrument spécifique à cet action.

Échauder : Verser de l'eau bouillante pour éplucher plus facilement.

Économe : Petit couteau  avec deux ouvertures centrales et verticlaes, pour pouvoir couper de fines épluchures. Utilisation : carottes, navets, pommes, pommes de terre...

Écraser l'ail : Dès l'épluchage des gousses d'ail, poser à plat la lame d'un grand couteau à plat pour les écraser finement.

 

 

Écumer : Enlever la mousse se formant à la surface lors de la cuisson à l'aide de l'écumoire.

Éffiler : Découper en tranches très fines des aliments (amandes, blancs de poulet,...).

Émincer : Découper en tranches très fines (émincer un oignon,...).

Émulsionner : Mélange de 2 liquides qui ne sont pas aptes à s'associer.

Enrober : Recouvrir totalement, soit en trempant, soit en nappant un morceau de viande, etc... 

Épépiner un concombre : Couper le concombre en deux dans le sens de la longueur et enlever les pépins en raclant en son centre, avec une p'tite cuillère.

Escaloper : Couper en tranches larges (escalopes) des aliments.

Étamine : Tissu à mailles très fines pour filter des liquides.

Étuver : Cuire à feu doux, en vase clos (à couvert) dans une matière grasse ou liquide.

Évider : Enlever l’intérieur d'un aliment (tomate pur la farcir,...), la chair sans abîmer l'enveloppe (fruits,...)

Façonner : Façon simple mais élègante de donner aux légumes ou fruits, une forme régulière ou un aspect spécifique avec un simple couteau, la paume de la main,...

Farcir : Garnir de farce un gâteau, un légume, un poisson, une viande, une volaille,...

Fariner : Sur un plan de travail ou en cours de cuisson, saupoudrer ou enduire de farine afin que l'aliment ne colle.

Festonner : Décorer le bord d'une pâte ou d'un plat.

Fillette : Bouteille contenant 35 cl (utilisée en Loire).

Flamber :

- Passer une volaille à une flamme afin d'enlever les résidus de plumes.
- Enflammer un alcool fort versé sur un aliment, en fin de cuisson dans une poêle, une cocotte. Si l'aliment est tiède ou froid, il faut d'abord faire chauffer l'alcool (omelette norvégienne).
Fines herbes : Mélange de plantes aromatiques utilisées fraîches : persil, cerfeuil, ciboulette, estragon.

Foisonner : Alléger et augmenter le volume d'une crème en la battant.

Foncer un plat à tarte : Garnir le plat de pâte.

Fond de cuisson : Bouillon aromatisé et dégraissé, jus ou extrait de viande, de volaille ou de légumes, assaisonné ou aromatisé (fond de veau,...)  utilisé comme aide à la cuisson.

Fondre : Faire cuire très doucement dans un peu de matière grasse ou de jus, des légumes afin qu'ils perdent toute consistance solide.

Fonds : Pâtes servant à la confection de certaines pâtisseries (fonds de génoise, ...).

Fontaine : Farine disposée en couronne, un puit en son centre pour verser, l'eau, le lait... 

Fouetter : Battre vigoureusement un liquide avec un fouet de cuisine. 

Fraiser : Écraser la pâte, sur la table, avec la paume de la main (par exemple pour la pâte sablée) et éventuellement la lisser.

Frémir : Juste avant l'ébutillion d'un liquide de cuisson.

Frire : Mode de cuisson où l'aliment est plongé dans de l'huile chaude

Frontignan : Bouteille de 75 cl (utilisée pour le vin de Bordeaux)

Fumets : Synonyme de "fond de cuisson", s'utilise pour le gibier et le poisson. Bouillon au goût corsé, obtenu par réduction de la sauce de cuisson d'aliments. S'utilise afin de corser les plats.

Et ce n'est que le début...! La liste se rallonge au fil du temps ! 

Repost 0
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 19:28

LEGUMES, FRUITS......

Si, si... je fais des recherches... très approfondies pour vous aider ! ... lol... mon cerveau fume !

~~~~~~~~~~

Pour décorer vos plats :

- salade en chiffonade

Utilisez de la salade bien verte pour constraster avec vos oeufs, vos toast,... et préparez-la en chiffonade (voir article)...

- et autres :

Avec une économe ou un couteau bien aiguisé, pelez tomate, orange, radis... finement en rond et surtout sans arrêt, cette longue lanière vous servira pour faire des fleurs, des anglaises (ou comme les chignons) à disposer gracieusement sur vos plats.

Des fines rondelles de radis éparpillées, des p'tites lamelles de concombre, des bouts d'asperges,... il y a le choix... tout est fonction de la couleur...

Par exemple :

- des oeufs mimosa (blanc et jaune) seront mis en valeur sur un lit de salade bien verte (vert foncé),

- des toats grillées (marron) à mettre sur une chiffonade de coeur de salade (jaune) avec des rondelles de radis (blanc et rose) ou des pointes d'asperges (beige),...

- avec des oranges, des clémentines, mandarines, .... 

Lavez les abondamment. Faites deux circonférences en croix dans la peau avec un couteau afin de pouvoir passer une p'tite cuillère à café entre la peau et la chair.

Ouvrez la peau jusqu'en bas (mais pas entièrement, il ne faut pas l'enlever) pour faire le socle de votre déco, ouvrez les quartiers de l'orange pour former une fleur, mettez à l'intérieur des p'tites groseilles ou du cassis, de la mangue en brunoise,... il y a beaucoup de choix... pensez surtout, est-ce que mon invité et/ou vous-même... allez croquer dedans... si oui, il faut que tout soit comestible !  

 

citron-souris ! 

~~~~~~~~~~

Pour décorer vos plats :

...utilisez votre râpe pour faire des copeaux de carottes,...

Des emporte-pièces (ou simplement au couteau) pour faire des figures géométriques ou non, dans un concombre, une carotte, courgette,...

Ou du pain  pour la déco... coupez-le en fines tranches (p'tite épaisseur) et en fonction de votre désir... un p'tit chat... facile... faites-le griller légèrement (juste doré) et placez-le en déco sur votre plat !

Vous pouvez même enfoncer deux bais roses pour faire des yeux et un grain de poivre pour son nez... miaoooouuuuu... 

~~~~~~~~~~

Encore un p'tit truc tout simple pour votre ...RIZ

Pour une belle déco individuelle... mettez votre riz chaud dans un bol, tassez  et renversez sur l'assiette... et voilà un p'tit dome de riz...

Si c'est une viande entière, mettez votre dome sur un côté... sinon au milieu et rajoutez vos p'tits morceaux de viande autour avec la sauce...

Facile... non ? 

~~~~~~~~~~

Positionnement des produits  :

N'hésitez pas à chevaucher les lègumes (courgettes, pommes de terre), les viandes,  à créer (une grappe de raisin en pommes de terre), etc... soyez inventifs !

chevauchée...

chevauchée...

chevauchée...

en grappe

en étoile...

en étoile

  Bientôt... d'autres p'tits trucs pour la déco et surtout d'autres photos...

Repost 0
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 19:27

Si, si... je fais des recherches... approfondies pour vous aider !

Carrés, rectangles, ronds, ovales et autres formes... à votre convenance...

Et sans acheter l'emporte-pièces n° 33 ou le cylindre de tel ou tel diamètre...

Un p'tit truuuuuc de cuisinière !

Personnellement, je n'ai pas d'ustensiles spécifiques pour ma cuisine...

Juste les classiques... à part le fil à foie gras (offert avec le foie gras... lol !)

Donc, j'utilise ce que j'ai sous la main.

Ronds de différents diamètres : Un bol que je retourne sur ma pâte, un coup de couteau longeant le bord, et j'ai un rond parfait... vous voulez plus p'tit... faites-le avec le fond du bol... le fond est trop p'tit... vous êtes exigeant(e)s... bon... vous avez des verres, alors vous avez le choix !

Carrés, ovales et d'autres formes... regardez bien autour de vous...

Là... la boîte en plastique carrée... là, oui là... près de votre p'tit plat ovale...

Vous voyez... rien de plus facile ! Regardez, votre cuisine est remplie d'objets qui peuvent être détournés de leur utilisation première... vous serez étonné(e) !

Merci qui... merci Sissi ! ... lol...

~~~~~~~~~~

 Pour décorer vos plats :

... utilisez votre râpe pour faire des copeaux de chocolat,...

ou des cigarettes de chocolat

(voir catégorie : gourmandises, déco)

~~~~~~~~~~

Encore un p'tit truc tout simple pour vos desserts ou vos plats caramélisés...

CROUSTILLANTS DE CARAMEL (peut se faire aussi avec du chocolat patissier)

Caramel : dans une casserole, versez 2 cuillères à soupe d'eau et 4 de sucre. Porter à ébullition jusqu'à obtenir un caramel blond, s'il brunit, remuez avec une spatule.

Froisser une feuille d'alu et verser le caramel. Laissez refroidir avant de le décoller.

variantes : modelez avec l'alu un figure géométrique par exemple,... utilisez de p'tits moules à gâteaux pour enfants ou tout simplement le p'tit tampon chat de votre fille,... du moment qu'il y a du relief... appliquez l'alu (sans le déchirer) sur l'objet à mouler.

(Conseil... c'est juste une déco... pas trop d'épaisseur... )

Personnellement, je remue mon caramel avec un fouet et je fais des fils que je dépose sur de l'alu huilé. Avant que le caramel soit complétement froid (alors que les filaments sont encore malléables) je fais des fleurs, un soleil, des étoiles ou des boules (des vraies bien rondes... comme les lustres en ficelle ou une pelote de laine)...

J'huile le dessus d'une louche et avec une fourchette, j'y dépose du caramel... ça fait un demi cercle que je dépose sur une boule de glace, des exemples à l'infini... (voir catégorie : gourmandises, déco)

Si c'est l'époque des cerises, plongez-les dans le caramel ou le chocolat... déco sympa ! (fraises, raisins épépinés, framboises, feuilles...)

feuilles, fruits... de chocolat !

Super cool... non ? et en plus... c'est comestible !

(pour que votre caramel ne soit plus collant quand il refroidit, rajoutez un p'tit peu de crème fraîche liquide en fin de cuisson !)

~~~~~~~~~~

 Et... pensez aux fleurs fannées ou/et pétales de fleurs... si vous avez un jardin !  

Faites sécher vos fleurs.... ci-dessus roses jaunes... 

~~~~~~~~~~

 J'utilise aussi d'autres supports, à portée de main :

- coquilles Saint Jacques, coquilles de pétoncles, noix de coco... pour faire une présentation sur plat ou dans l'assiette...

Pour vos : apéros, entrées, plats... choisissez en fonction de la taille de la coquille, les deux plus grosses sont des coquilles de Saint Jacques et les deux autres de pétoncles, vous pouvez les demander à votre poissonier ou en acheter en grande surface. Elles sont utilisables très longtemps, mais elles peuvent se casser, donc à manipuler comme du récipient en verre....-... les coquilles sont très utiles pour gratiner, car elles supportent la chaleur du four et du gril.Une 1/2 noix de coco... se coupe facilement avec un grand couteau à pain (à grosses dents)...-... elles peuvent contenir des aliments chauds, tièdes et froids.

Bientôt... d'autres p'tits trucs pour la déco et surtout des photos....

Repost 0
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 18:15

Un bonheur de parfum et de goût... une envie de soleil... 

ma p'tite recette : fleur de sel au citron vert

Plus simple... ça n'existe pas !

ingrédients (2.50 €) : 
- fleur de sel (ici, de Noirmoutier)
- citron vert

Préchauffez votre four à 240° - th 8.
Sur le léche-frites, versez 100 gr de sel. Parsemez de zestes de citron vert. Enfournez pendant 10 mn. A la sortie du four, laissez refroidir pour mettre le sel au citron vert en pot* (vous pouvez ajouter une fine rondelle de citron vert). 

À utiliser avec du poulet ou poisson grillés... mais aussi sur une myriade de plats qui accepte ce doux parfum...

Temps de conservation important (ça fait 2 ans et toujours aromatisé).

BLOGAPP'

Variantes : à faire avec d'autres agrumes (mandarine, orange, pamplemousse...)  
* p'tite astuce : au fond du pot, un p'tit rond de buvard pour limiter l'humidité. Mais sachez que la fleur de sel est toujours relativement humide.

- fleur de sel de Noirmoutier.

À utiliser avec plaisir et désir....

Repost 0
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 10:15

On avait les rince-doigts... en lingettes toutes prêtes (à acheter en sachets en grande surface)...

le p'tit bol sur la table avec de l'eau tiède et une rondelle de citron (attention... il ne faut pas boire... c'est uniquement pour tremper ces doigts... lol...)

Moi, je vous propose mieux , facile... la classe !

ma p'tite idée : Lave-bouche (comme dans les resto asiat' !)

Dans une serviette éponge... découpez des morceaux assez grands (10 x 10 cm), faites les ourlets.

Bon, vous avez vos p'tites serviettes. Humidifiez-les assez (pas trempées).

Pliez les en deux et roulez-les. Mettez-les dans un plat au freezer assez longtemps (plusieurs heures avant de servir)

Dans un p'tit vapo... (prenez par exemple le flacon vide de produit vitres... bien nettoyé). Mettez de l'eau et un peu de parfum (à votre choix... moi , c'est souvent de la noix de coco... j'adôôôre !)

Au moment d'utiliser, moins d'1 mn au micro-ondes, puis aspergez de parfum avec le vapo (pas trop... il faut juste parfumer, pas mouiller !)

Servez  à vos invités !

Bon nettoyage ! 

Le parfum en fonction de votre repas....

exotique : noix de coco,...

asiatique : quatre épices, ....

marocain : menthe, etc... 

Repost 0
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 03:11

Et c'est pas fini, la liste se rallonge de jours en jours...! 

LISTE ALPHABETIQUE A - M :

Acidité : Pour réduire l'acidité (sauces tomate, vin,...), voire l'enlever, mettre 1 ou 1 ½ morceau de sucre n°4.

Adoucir vos coudes : Frottez-les avec ½ citron (déjà pressé).

Ail
- Conservation classique : Mettez le simplement dans une boite hermétique dans votre frigo.
- Conservation avant germage : Mettez les gousses avec la dernière peau (en chemise) dans un bocal d’huile d’olive. L'ail se conservera, mais parfumera l’huile que vous pourrez utiliser dans vos plats.
- Pour peler une gousse d'ail très facilement : Mettez-la quelques secondes au micro-ondes (puissance minimale, il ne faut pas la cuire), puis pincez-la entre le pouce et l'index.  Avec une p'tite pression, la peau glisse. 
- Pour le peler facilement en grandes quantités : Dans de l'eau froide, faites tremper vos gousses d'ail pendant 15 mn. Egouttez-les et sans couvrir, réfrigérez-les toute une nuit.
- Ail plus digeste : Coupez la gousse en 2 dans le sens de la longueur et retirez le germe vert avec un couteau pointu.
- Pour ne plus sentir l'ail après son absorbtion : Croquez un grain de café ou mordez dans du persil frais.
- Blanchir l'ail pour enlever l'acrêté : Hachez-le, puis mettez-le dans une casserole d'eau froide. Portez à ébullition. Sortez l'ail de l'eau bouillante et passez-le dans l'eau glacée.

Pour diffuser au mieux vos Arômates : Mettez les brins, les graines d'arômates dans une boule à thé dans votre bouillon, votre sauce.  En fin de cuisson, enlevez-la. Aucun résidu d'arômates ne gênera vos convives.

Artichaut : Il est très bon pour le foie donc pour les lendemains d'excès...
- Noirceur : Frottez le fond (coeur) avec du citron... Attachez une rondelle de citron sur le coeur... Mettez ½ citron dans l'eau pour la cuisson avec un peu d'huile d'olive.
- Conversation : Trempez la queue dans de l'eau froide pour le réhydrater.
- Conservation : Placez-les dans un vase avec de l'eau sucrée et raccourcissez la queue chaque jour.
- Conservation : Maximum 24 h au frigo, car il s'oxyde. 
 

 Asperges : 
- Cuisson :  Incorporez 4 morceaux de sucre n°4 et le jus d'1 citron à l'eau de cuisson pour rendre les asperges plus moëlleuses et savoureuses.
- Pour ne pas âbimer les pointes : Ouvrez une boîte de conserve des deux côtés. Placez les asperges à l'intérieur, les pointes vers le haut. Bloquez la boite dans un faitout. Versez de l'eau juste avant les pointes et laissez frémir. La vapeur cuira ces dernières en douceur.
- Conservation : 48 h au frigo si elles sont enveloppées dans un torchon humide et la  tête en haut car elles deviennnent dures et ligneuses.

Assiettes chaudes : Cela permet de garder au chaud les aliments, mais aussi d'apporter une finition de cuisson quand on sert le plat dans des assiettes individuelles :
- Passez le plat de service ou les assiettes (sans partie métallique) sous l'eau et chauffez-les au micro-ondes pendant 3 mn à puissance maxi.

-  Mettez le plat de service ou les assiettes (sans partie métallique) avec un verre d'eau et chauffez-les au micro-ondes pendant 3 mn à puissance maxi.
- Posez l'assiette dans un four chaud.
* ATTENTION : Vérifiez bien que les assiettes peuvent supporter ces " chaleurs ".


Avocat :
- Noirceur : Arrosez-le légèrement de jus de citron....  Pour un avocat en purée : déposez son noyau au centre de la purée, retirez-le au moment de servir.
- Pour enlever facilement son noyau : Utilisez un couteau bien pointu que vous piquez dedans vivement...
- L'éplucher : Chauffez-le dans vos mains pendant quelques minutes, sa peau s'enlève quasiment toute seule.
- Faire le mûrir : Enveloppez-le dans du papier journal.

- Pour savoir s'il est mûr : Si le noyau bouge en le secouant, votre avocat est prêt à consommer. 

Béchamel :
- Grumeaux : On évite les grumeaux en ajoutant peu à peu une dose minimum de lait jusqu'à que la béchamel soit assez liquide. on peut apliquer aussi la régle "1 froid pour 1 chaud", c'est à dire du lait froid dans un roux chaud ou du lait chaud dans un roux froid (si par exemple le roux a été préparé à l'avance).
- Goût de farine : On laisse cuire le roux (farine/beurre) à feu doux, pendant 5 mn. Puis après l'ajout de lait, on laisse cuire à p'tits bouillons pendant 5 mn. Le goût de la farine disparait à la cuisson.
- Plâtreuse : Pour une consistance parfaite : 60 gr de farine et 60 gr de beurre pour 1 litre de lait. Si on la prépare à l'avance, en refroidissant elle s'épaissit. Il faut alors la réchauffer à feux doux et ajouter du lait en remuant, elle retrouve ainsi sa fluidité. N'oubliez pas que la béchamel est en fonction de votre plat ; si vous faites un gratin, il faut plus de lait, car vous allez ajoutez du gruyère râpée dans la béchamel pour plus de goût et d'onctuosité.
- Elle attache : Il faut la mélanger continuellement, sinon la farine accroche ou le lait brûle au fond de la casserole.
- Trop de béchamel : 30 gr de farine et 30 gr de beurre pour ½ litre de lait, convient à un gratin pour 6 gourmands.
- Allégée : Mélangez avec une fourchette de la farine avec du lait froid (mesures en fonction de l'épaisseur voulue), passez le mélange au chinois (tamis) et faites-le cuire en le mélangeant jusqu'à la fin de cuisson.

Tartiner les biscottes sans les casser :
- Placez celle à tartiner au-dessus de minimum deux autres biscottes.
- Utilisez du beurre ramolli (sortez-le du frigo bien avant de tartiner).

Garder ses Biscuits tendres : Dans une boite plastique, mettez du pain ou un quartier de pomme (il absorbera l'humidité).   

Blettes : Pour qu'il n'y ait plus de fils, couper les côtes au ciseau en biais.

Boeuf : Pour un rôti moëlleux, le sortir du four et le couvrir d'un papier alu pendant 5mn. 

Brillance des couverts de table :
- Frottez-les au vinaigre.
Pour les couverts en argent :
- Frottez-les avec la chair de pommes de terrecuite ou son eau de cuisson,
- Plongez-les dans une casserole d'eau chaude avec une feuille d'aluminium.

Brochettes en bois :

- Trempez les brochettes dans l'eau pendant 30 mn, avant de piquer vos aliments, afin d'éviter de les brûler.
- Enlever les aliments après cuisson, graissez lègérement les brochettes.

BrocolisCuisson : Ajoutez un peu de sucre et de jus de citron afin d'éviter l'odeur désagréable des brocolis.

Piler vos Cacahuètes : Rien de plus simple, faites le avec le socle d'un verre (idem pour les amandes, noix de cajou,...

Caramel au micro-ondes :
- Dans un bol : 50 gr de sucre, 2 cuillères à soupe d'eau., faites cuire 2 à 3 mn en position cuisson et en tournant le récipient de temps en temps. Sortez-le lorsqu'il est brun clair. Il finit de cuire à l'extérieur (à utiliser autrement voir article déco).
- Pour ne plus être collant, ajoutez 1 p'tite cuillère à café de crème fraîche liquide en fin de cuisson.

Carottes :
- Lier une sauce au vin : Cuisez puis mixez des carottes. Dans une casserole, faites sécher la pulpe cuite avant de la lier. Mieux que de la farine et en plus la carotte enlève l'acidité du vin.

Cèpes :
- Pour qu'ils soient fermes, cuisez-les sans matière grasse, dans un poêle anti-adhésive.
- Eviter l'amertume : ne les poivrez qu'au dernier moment car le poivre crame et donne son amertume aux cèpes.

Refroidir plus rapidement le Champagne :
- Mouillez la bouteille avant de la mettre un peu au congélateur.
- Mettez une poignée de gros sel dans votre seau à  Champagne avec les glaçons et l'eau.

Pelage des châtaignes et marrons : Incisez l'écorce avec un couteau, plongez-les dans de l'eau bouillante avec 1 cuillère à soupe d'huile, pendant 5 mn. Égouttez-les et vous les éplucherez très facilement.

Chevilles enflées : Faites une décoction avc du lierre de lierre grimpant lawwaya.  Laisser bouillir pendant 10 mn, 100 gr de feuilles dans 1 litre d'eau.  Puis appliquer avec des compresses sur les chevilles boursoufflées.

Citron :
- Pour ne pas manquer de citron, faites-le givrer... congelez en rondelles séparement (pour qu'elles ne se collent pas) et mettez-les dans une boite. Utilisez-les pour l'apéro !
- Pour obtenir plus de jus, passez-le à l'eau chaude avant de le presser.
- Utilisé pour éviter la noirceur de fruits ou légumes, pour adoucir les coudes rèches,...

Colorer ou épaissir lègérement soupe ou sauce : Mettez dans un bol un jaune d'oeuf, rajoutez une cuillère de liquide (ex : soupe chaude), remuez bien. Refaites l'opération plusieurs fois et ajoutez le tout dans votre soupe ou sauce. Attention ! Si vous mettez trop de liquide chaud en une seule fois, votre jaune d'oeuf va cuire.

Confiture :
- Pour éviter l'écume, après que le sucre soit fondu, ajouter 2 noisettes de beurre.
- N'utilisez plus de parafine... dès que vous mettez votre confiture chaude dans votre bocal, fermez-le et retournez-le tout simplement (plus d'air entre le bocal et la confiture...

Crème fouettée : Remplacez le sucre par du miel. Outre que la crème sera plus ferme, cela ajoutera une saveur élégante.

Découpe fine de viande :  Pour le faire, mettez quelques instants, votre morceau de viande au congélateur. Il sera alors très facile, d'émincer, de couper en dès, etc...

Désaler une soupe : Mettez une pomme de terre crue épluchée et quelques minutes à cuire. La patate absorbe l'excès de sel puis enlevez-la.

Dorer : Pour dorer vos feuilletées ou tartes...badigeonnez avec le bout du doigt (ou un pinceau) un jaune d'oeuf ou du lait.

Pour éviter les éclaboussures d'huile : Mettez un peu de farine dans l'huile bouillante.

Endives : Pour enlever leur amertume : Enlevez  le trognon ou mettez de la mie de pain dans l'eau de cuisson. Sinon, cuisez-les dans un mélange moitié eau/moitié lait (elles conserveront aussi leur blancheur).

Pour fariner au mieux : Mettez un peu de farine dans un sac congélation puis l'aliment à fariner. Fermez le sac et secouez. Une enveloppe de farine entourera l'aliment régulièrement et sans dégâts.

Flamber : Chauffer l'alcool dans une casserole, versez sur l'aiment à flamber et mettez-y le feu !

Fromage :
- Pour le conserver : enveloppez-le de papier d'alu, il se conservera ainsi près d'un mois.
- Pour conserver du fromage râpé : ajoutez 1 sucre dans le sachet, il ne moisira plus.
- Pour remédier à l'odeur forte du fromage, à l'arrivée du plateau à votre table : Mettez une branche de thym sous la cloche lors de la disposition des fromages. L'odeur du fromage est largement diminué, mais le goût ne change pas.
- Pour un gâteau au fromage : n'attendez pas que son centre soit entièrement cuit, il se durcirera simplement en refroidissant et sera onctueux et crémeux.

Fruits :
- congelés : Ajoutez quelques gouttes d'alcool, eau de vie ou liqueur du même parfum que le fruit pour relever l'arôme qui se perd en congélation.
- Pour les peler les agrumes (pamplemousse, citron, orange,...) :  Epluchez grossièrement l'agrume, mettez-le 2 h au réfrigérateur. Les parties blanches s'ôteront très facilement.
- Pour conserver 2 à 3 jours, un morceau de fruits : arrosez-le de jus de citron.

Gingembre :
- Blanchir le gingembre pour enlever l'acrêté : Hachez-le et mettez-le dans une casserole d'eau froide. Portez à ébullition. Sortez le gingmebre de l'eau bouillante et passez-le dans l'eau glacée.
- Râper le gingembre frais (sans risque pour les ongles) : Sur une racine de gingembre, envelez la peau que de la partie à râper. Servez vous du reste de gingembre (non râpé comme d'un manche).

Givrage des verres :
Sucrés :
- Versez un jus de citron dans une petite assiette et du sucre semoule dans un bol. Humectez le bord du verre dans le jus de citron, puis aussitôt dans le sucre. Pour de la couleur, rajouter au sucre de la grenadine, de la menthe,...

- Badigeonnez le bord de votre verre avec du miel, puis avec de la noix de coco râpée. Idéal pour du thé glacé.
Salé :
- Dans une soucoupe, versez le sel. Dans une autre, posez une feuille de sopalin (papier absorbant) pliée quatre et imbibez-la d'eau.  Humectez le bord du verre sur le sopalin, puis posez-le dans le sel. 

Glace pilée : Enveloppez vos glaçons dans un torchon, puis écrasez avec un marteau ou une poêle (du lourd !) exemple : cendrier, rouleau à patisserie,....

Glaçons de couleur : Mettez dans l'eau un peu de grenadine ou de menthe,... puis à congeler dans votre bac à glaçons.

Glaçons de fruits : Mettez un peu d'eau dans votre bac à glaçons, dès qu'ils sont un peu gelés, rajoutez un p'tit morceau de fruit par futurs glaçons... ananas, cerise, raisin, citron,... (l'eau un peu gelée... comme ça ils seront centrés !).

Guacamole maison : Pour éviter qu'il noircisse, un filet de citron ou mettez le noyau de l'avocat dans la préparation et enlevez-le au moment de servr.

Herbes lyophilisées : Pour affirmer leur saveur, faites-les tremper dans de l'eau tière pendant 30 mn et égouttez-les.

Homard :
- Cuisson par ébullition : bouchez les espaces vides de sa carapace avec de la mie de pain. Vous garderez ainsi, un maximum du goût à sa chair.
- Fraîcheur : son odeur est déjà un premier repère de fraîcheur, ses yeux doivent être bien noirs et brillants. S'il est dans l'eau, à sa sortie, il doit vivement refermer sa nageoire caudale (queue) sous son corps. 

Huile ou liquide :
- Aussi bien pour le barbecue que pour les salades ou viandes, utilisez un vaporisateur pour l'huile, le vin,... le liquide sera plus ciblé. 
- Pour nettoyer votre huile de friture : mettez un blanc d'oeuf, en cuisant, il récupère les impuretés qui se ballade dans l'huile.

Kiwi à murir : Placez votre kiwi dans un sac plastique avec une pomme. En présence d’un autre fruit dégageant de l’éthylène, comme la pomme, le kiwi mûrit plus rapidement.

Lait de coco :
- Remplace et s'utilise comme de la crème fraîche, mais ajoute un goût doucereux et exotique à vos préparations (sauces, gâteux, riz...), le lait de coco est peu gras.

- Pour préparer du lait de coco,  faites tremper dans l'eau, le même volume de noix de coco, pendant minimum 1 h. Vous pouvez aussi la chauffer légèrement pour accèlerer le processus. Ensuite vous passez au tamis, la préparation en pressant pour extraire le maximum de lait.

Lardons : Plongez vos lardons dans de l'eau bouillante pendant 1 mn (ils seront moins gras). Ulitilez-les à votre bon vouloir !

Légumes verts : Pour raviver la couleur de vos légumes : dans un récipient d'eau froide, plongez vos légumes dès la fin de cuisson pour fixer la couleur et leur donner plus de croquant.

Entretenir ses légumes : Dans un sac en plastique ou une boite plastique, mettez du pain dur (il absorbera l'humidité).   

Mayonnaise :
- Rattrapper une mayonnaise : Incorporez quelques grains de sel ou quelques gouttes de vinaigre ou d'eau chaude.
- Allégée : Remplacez la moitié de l'huile par un blanc d'oeuf battu en neige ou du fromage blanc.

Melon :
- Pour bien choisir le melon : 3 régles à respecter : une bonne odeur, un poids conséquent et lourd, une queue qui se détache.
- Melon femelle (plus sucré) : rond et large et regardez le cul, sa pastille doit être importante.

Moules :
- Retirer le filament (byssus) avec un couteau en tirant légèrement dessus.
- Garder leur goût : ne pas les laisser séjourner dans l'eau, sinon elles s'ouvrent et perdent leur eau de mer.
- Saines et vivantes : les moules s'ouvrent à la cuisson. Jetez celles cassées ou qui restent fermées une fois cuites. Une moule pas fraîche peut être la cause de sérieuses intoxications.

Finies... les Mouches : Mettez un p'tit pot de basilic frais, elles détestent l'odeur.  

Moutarde : Pour conserver votre moutarde, qu'elle ne se déssèche plus au fil des jours, recouvrez la surface d'un peu d'huile. Quand vous l'utilisez, remuez et comme c'est comme au premier jour !  

LISTE ALPHABETIQUE O - Z 

Et c'est pas fini, la liste se rallonge de jours en jours...!      

Repost 0
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 03:10

LISTE ALPHABETIQUE O - Z :

Oeufs :

- Fraîcheur : Pour vérifier la fraîcheur d'un oeuf, mettez-le dans de l'eau froide peu salée. S'il coule et se couche, il est frais ;  s'il coule, mais se dresse pointe en l'air, il ne peut être consommé pour les oeufs coques ou les mousses ; s'il flotte... poubelle !

- Oeufs neige : Même peu, le jaune ajoute de la difficulté pour monter des blancs en neige, alors ajoutez une pincée de sel !

- Pâleur du jaune :  Pour augmenter la couleur du jaune, salez !

- Séparer le jaune du blanc : Pour les maladroit(e)s, cassez l'oeuf au-dessus d'un p'tit entonnoir posé sur un bol. Le jaune sera bloqué par le goulot de l'entonnoir, tandis que le blanc s'écoulera.

- Jaunes centrés dans les blancs, les faire cuire en les tournant sans cesse délicatement avec une cuillère pendant les premières mn de cuisson (pour que les blancs se figent autour des jaunes).

- Garder les blancs d'oeufs : Congelez-les et indiquez sur une étiquette la quantité de blancs contenue dans le sachet de congélation. A utiliser pour de savoureuses meringues, ...

- Oeufs fêlés : Ajoutez quelques gouttes de vinaigre dans l'eau ou frottez la coquille avec du citron avant de mettre l'oeuf dans l'eau, cela évitera que le blanc s'échappe !

- Afin que les oeufs n'éclatent pas, les sortir quelques heures avant de les faire cuire.

- Ecailler facilement un oeuf dur : Dès la fin de cuisson, videz l'eau chaude de la casserole et remplissez d'eau froide plusieurs fois (car les oeufs réchaufferont l'eau du premier voire du deuxième remplissage).

- Pour une omelette mousseuse et légère : Battez les blancs en neige en incorporant les jaunes.

- Pour alléger une omelette : Incorporez 1/2 cuillère à coupe d'eau ou de lait pour 2 oeufs. Fouettez l'ensemble avant de le mettre dans la poêle.

Epluchage d'Oignons : Mettez quelques minutes au congélateur avant d'émincer l'oignon. Autres possibilités :  - épluchez votre oignon dans un sac congélation dont vous aurez couper l'extrémité fermée (comme un manchon) ; - coupez-le en 2 et passez les morceaux sous l'eau froide, puis coupez-les en lamelles.

Blanchir les Ongles : Après certaines préparations, vos ongles gardent des couleurs et autres...donc je vous propose deux p'tits trucs : 1 - dans un bol : eau chaude avec une goutte de produit vaisselle et de javel...trempez vos bouts de doigts... ou 2 - frottez avec un 1/2 citron.

Orange :

- Pour ne pas manquer d'orange, faites-la givrer... congelez en rondelles séparement (pour qu'elles ne se collent pas) et mettez-les dans une boite. Utilisez-les pour l'apéro !

- Pour obtenir plus de jus, passez-la à l'eau chaude avant de le presser.

Cuisson de l'os à moëlle (afin d'éviter que la moêlle se fonde dans le bouillon) :

- Salez la moêlle et mettez dessus une rondelle de carotte, maintenez-la avec de la ficelle et faites cuire, ou...

- Enroulez l'os dans un peu d'alu.

- dans un pot-au-feu : faites cuire l'os à moêlle dans une casserole à part avec un peu de bouillon, pour limiter la graisse dans votre plat.

Ouvrir une bouteille, un bocal : Il suffit de vous placiez un gros élastique sur le couvercle, cela donne une prise et peut se tourner sans aucun effort.

Oxydation (noirceur) des lègumes : Servez-vous de... citron, quelques gouttes sur les champignons ou l'avocat, une rondelle attaché au fond de l'artichaut, pommes,... 

Pain :

- pain frais : Pour garder une baguette croustillante toute la journée, mettez dans votre boite à pains... une pomme ! Changez-la toutes les semaines.

- pain congelé : Lors de la décongélation de votre pain au micro-ondes, mettez un bol d'eau, ça évitera qu'il durcisse à son refroidissement.

- pain de mie : Pour le couper proprement, trempez votre couteau dans l'eau bouillante ainsi la lame n'accroche pas la mie.

Panure sans oeufs : Badigeonnez d'une fine couche de moutarde votre pièce de viande puis passez-la dans la chapelure. 

Parfumer un vinaigre : Mettez quelques branches d'estragon (ou de romarin,...) dans la bouteille et ne consommez que dans quelques jours.

Cuisson de vos Pâtes : Dès l'ébullition de l'eau , mettez une bonne pincée de sel (l'eau bout plus vite sans sel). Versez vos pâtes et laissez bouillir 5 mn sans couvrir. Retirez du feu et couvrez. Les pâtes vont gonfler en 10 mn. Egouttez et préparez-les selon votre souhait.

Pâte :

- pour une préparation de pâte  à base de lait, incorporez-le chaud, pour éviter les grumeaux de se former.

- pour une pâte croustillante : Saupoudrer le fond de la tarte avec de la semoule de blé mélangée à du sucre. 

- pour éviter le détrempage de la pâte : à la cuisson, mettre un peu de tapioca sur le fond de pâte avant d'y poser la préparation.

- Pour parfumer votre pâte : Incorporez à votre farine des zest d'agrumes râpés (orange, citron jaune ou vert,...)

Persil :  Pour avoir du persil "toujours frais", lavez votre botte de persil, ciselez-le et mettez le dans un boite en plastique au congélateur. Vous l'utilisez comme vous voulez. Très pratique et au moins vous ne perdez rien ! (A utliser pour d'autres épices, tel que le romarin, la sauge, ...)

Persillade :  Pour avoir une persillade fraîche plus longtemps (car elle ne se garde qu'une journée au réfrigérateur, sinon elle moisit).  Ajoutez des miettes de pain qui vont absorber l'humidité de l'ail et du persil.

Piment : Pour atténuer le piquant d'un piment cru ou cuit, retirez les graines. le piment releve le plat sans brûler la bouche.

P'tits pois : A la cuisson, mettez autant de sucre que de sel, ils seront savoureux.

Cuisson rapide d'un poivron : Peu importe sa couleur, jaune, rouge, vert... Placez 1 poivron dans un sac en plastique, faites un noeud à 2 cm du poirvron. Mettez au micro-ondes pendant 1mn, voire plus en fonction de sa grosseur.

Pommes :

- Dès sa coupe, mettez du citron pour éviter la noirceur de sa chair.

- pomme fripée : arrosez-la d'eau bouillante, laissez-la tremper dans cette eau quelques instants.

Pommes de terre :

- Vapeur rapides :  Lavez les pommes de terre, enfermez-les dans un sac plastique noué pas trop serré, puis mettez-le dans le micro-ondes puissance maximale, pendant 1 mn par pomme de terre.

- PdT moelleuses : Faites-les précuire coupées en morceaux au micro-ondes, pendant 4-5 mn, puissance maxi, arrosez-les de 3 cuillères à soupe d'eau (ou de bouillon) et couvrant-les d'un film plastique. Puis faites-les dorer au four sur grill.

- Pour que la peau ne se ride pas à la cuisson : badigeonnez-la d'huile avant de l'envelopper dans le papier alu.

- Avant que vos pommes de terre germent, pelez-les, coupez-les en tranches et faites-les blanchir. Congelez-les en petites quantités. Mettez-les dans l'eau bouillante salée pour qu'elles finissent de cuire, pour les utiliser en purée.

- Pour une purée rapide en casserole, pelez et coupez les pommes de terre en rondelles.

- Purée trop liquide : Ajoutez, du lait en poudre ou en flocons. Essayez aussi 1 pincée de levure chimique.

- Salage de frites : Agitez un sac en papier empli de frites avec du sel.  Elles seront salées mais en plus, le sac en papier absorbe l'excès de gras.

- Odeurs de friture : Mettez un brin de persil dans la friteuse, changez-le à chaque bain d'huile.

- Empêcher que l'eau de cuisson des pommes de terre ne déborde : mettez 1 noisette de beurre dans l'eau.

- Pour limiter la vinaigrette dans la salade de pommes de terre : Arrosez- les de vin blanc quand elles sont chaudes.

Poulet moelleux : Après que les morceaux sont dorés, vers le milieu de cuisson, arrosez le poulet d'un jus de citron frais. Pour des brochettes, faites mariner 20 mn dans du citron , avant d'embrocher les morceaux.

Salade :

- Dans la cuvette d'eau, ajoutez 1 cuillère à soupe de vinaigre pour décoller des feuilles les p'tites bêtes qui s'accrochent. Rincez feuilles par feuilles à l'eau claire. Essuyez ou secouez votre salade.

- Pour sa conservation : mettez votre salade bien séche (essorée et essuyée) dans un sac plastique fermé avec un sopalin ou dans un torchon propre et sec, dans le bac à légumes en bas de votre réfrigérateur.

Saucissons-saucisses : Pour qu'elles soient plus goûteuses quand vous les pochez dans de l'eau, mettez un cube d'herbes ou bien dans un bouillon, du vin.

Sel :

- Toujours sec : Rajoutez dans votre salière, quelques grains de riz (ils absorberont l'humidité).

- Pour éviter les éclaboussures dans une poêle : Salez avant de faire fondre du beurre ou de la margarine.

- Plat trop salé : Ajoutez deux pommes de terre crues, couppées en deux, dans votre plat, 10 mn avant la fin de cuissson. La pomme de terre absorbera l'excès de sel.

- Au BBQ : Du gros sel sur les braises les garderont rouges et éviteront aux flammes de se former.

Soda : Pour le garder bien gazeux après son ouverture, retournez la bouteille et coincez la entre 2 autres dans la porte de votre frigo.

Sucre à la cannelle : Dans un p'tit bocal de verre avec couvercle, mettez un p'tit étage de sucre puis de la cannelle émiettée, en poudre ou bâtonnets, puis une nouvelle p'tite couche de sucre... de la cannelle... du sucre... dans quelques jours, vous aurez du sucre parfumé à la cannelle... délicieux que vous pourrez consommer avec des yaourts, gâteaux, granités, beignets...  

 

Sucre vanillé : Dans un bocal de verre avec couvercle, mettez du sucre et une gousse de vanille et un zeste de citron ou d'orange... dans quelques jours, vous aurez du sucre vanillé délicieux et vous aurez rentabilisé votre investissement (alors, n'hésitez pas à prendre une bonne qualité de vanille comme la vanille Bourbon).

Tarte (voir pâte):

- Pour éviter que son fond soit détrempé par la garniture, appliquez au pinceau, un blanc d'oeuf sur toute la surface avant d'y déposer vos fruits.

- pour le nappage de votre tarte, au pinceau ou avec les doigts (sic !), badigeonnez d'un jaune d'oeuf mélangé avec de l'eau et la tarte sera brillante et dorée, sinon un peu de lait.

Thermostat : Multipliez le thermostat par 30 pour avoir °C (Th7 = 7 x 30 = 210 °).

Tomates :

 - Pour faire mûrir vos tomates rapidement, placez-les dans un sac de papier à température ambiante.

- Pour éplucher une tomate (monder) : -  Plongez-la dans un bol d'eau bouillante, pendant 2 mn, ou... - Faites une entaille en forme de croix sur le dessus de la tomate, puis chauffez-la au micro-ondes, pendant 30 secondes, puissance maxi. En quelques instants, la peau se détache très facilement sans abîmer la chair. 

- Pour enlever l'acidité des sauces tomates, ajoutez 1 cuillère à soupe de sucre par kg.

Veau :

- Pour qu'une escalope ne se recroqueville pas à la cuisson, faites en son pourtour de p'tites entailles au couteau (idem pour les côtes deporc ou escalopes de poulet).

 

Viande blanche ou rosé :

 

- Avant d'enfourner un rôt de porc, saupoudrez-le légèrement de farine ;

- Avant d'enfourner un rôti de veau, arrosez-le d'une larme de citron ;

Vos rôtis seront dorés superbement.

Viande tendre : Ne pas saler la viande avant la grillade, le sel durcit la viande.

Vinaigre : Ajoutez 1 cuillère à café de vinaigre pour diminuer le trop salé ou sucré d'un plat.

Vinaigrette : 

- Verser quelques gouttes de Viandox et la vinaigrette aura un p'tit goût de noisettes.

- Pour limiter la vinaigrette dans la salade de pommes de terre : Arrosez- les de vin blanc quand elles sont chaudes.

Vin blanc : Si vous n'avez pas de vin blanc, mettez du jus de pomme ou dans un verre d'eau, 1 cuillère à soupe de sucre et une de vinaigre.

Vitamines : Les vitamines des crudités se conservent mieux en milieu acide, arrosez-les de citron. (qui contient de la vitamine C) 
 
 
 
LISTE ALPHABETIQUE A - M

 

Et c'est pas fini, la liste se rallonge de jours en jours...!    

 

 

Repost 0
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 02:26

Le pliage, c'est un art... (voir origamini)

Tout le monde a déjà fait une cocotte en papier ou un avion et même ce p'tit... comment ça se nomme ? Vous savez... quand on est en cours et pas du tout attentive... qu'on bouge ces 4 p'tits cônes en papier avec les bouts des doigts (pouces et index)... 1,2,3,... tu choisis ta couleur... !

Enfin, le pliage... c'est simple quant on sait !

Donc, la meilleure façon, c'est l'image... donc... chuuut.... plus de parlote !

La FLEUR DE SISSUM :

- forme obtenue à partir d'une serviette carrée...- pliez la serviette en deux, en accordéon (suivez les lignes noires), 5 plis- faites un pli à angle droit dans la première partie interne...- faites un deuxième pli à angle droit dans la deuxième partie interne...- de l'autre côté de la serviette en son centre... - ... faites un pli à angle droit opposé aux 2 autres plis, (à l'opposé pour stabiliser la serviette)...- reposez la serviette et écrasez un peu les plis...- ouvrez la partie (à 1 pli), écatez-la pour en faire la base stable (flêches), puis prennez entre vos doigts la partie haute et laissez-la s'ouvrir comme une b'lle fleur...- rien ne vous empêche de garnir l'intérieur par des fleurs sechés ou des pétales (ici un p'tit bouton de rose)

A vous de jouer !   

 

Autres compositions

- le LYS,

- le ROND DE PERLES,

- l'IRIS 

Repost 0